Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Centre de Recherche
en Technologies Industrielles CRTI

crti

Equipe 12 : Reconstruction et traitement des données

Chef d'équipe :

Directeur de Recherche

Membres d'équipe :

Maitre de Recherche Classe « B »
Attaché de Recherche
Directeur de Recherche
Attaché de Recherche
Attaché de Recherche
Maitre de Recherche Classe « B »
Maitre de Recherche Classe « B »
Maitre de Recherche Classe « B »
Maitre de Recherche Classe « B »

Projets de l'équipe :

1- Techniques avancées de reconstruction d'images tomographique. Application à la réduction d’artefacts métalliques.


techniques avancées de reconstruction d'images tomographique. application à la réduction d’artefacts métalliques.
Dans ce projet, nous abordons un problème de la tomographie qui est fréquent dans le domaine médicale et industriel et un des principaux défis dans le domaine de tomographie. C’est la présence d'objets en métal dans un tissu organique ou un métal. Causés par des coefficients d'atténuation extrêmement élevés et les caractéristiques physiques des photons à rayons X, ceci donne des artefacts importants dans l'image reconstruite. Les artefacts obtenus réduisent la valeur diagnostique de l’image tomographique. Les artefacts métalliques sont l'un des problèmes les plus courants en reconstruction tomographique par rayons X. Divers objets métalliques dans le corps humain ou objet soudés génèrent des artefacts sombres et brillants due à la forte atténuation des métaux. Ceci dégrade fortement la qualité de l'image tomographiques. La réduction des artefacts métalliques est un des principaux challenges en tomographie. Pour réduire les artefacts métalliques, plusieurs algorithmes dénommés techniques de réduction d'artefacts métalliques (Metal Artifact Reduction MAR) qui proposent de nombreuses stratégies de traitement numérique ont été développés et donnée l’apparition de nombreuses méthodes. Ces méthodes ont pour but de réduire les deux composantes de l’artefact métallique : la présence de l’hypo- et de l’hyper-signal dans les images reconstruites, ils sont groupées en trois grandes familles, agissant à différents niveaux de la chaîne d’acquisition reconstruction tomographique. Dans notre projet nous nous intéressant aux méthodes de traitement d’artefact à partir d’images reconstruites. On considérera dès lors qu’une méthode est en post-reconstruction lorsqu’il y aura, d’une part, un aller-retour projection-reconstruction et, d’autre part, une application de traitement d’image sur les données, qu’elles soient brutes ou bien reconstruites. Une des solutions proposées en approche post-reconstruction est utiliser les méthodes d’interpolation linéaire des données dans le but de récupérer les données altérées par les traces de métal de l’image reconstruite. Une autre technique est basée sur la segmentation du sinogramme, contrairement à l’approche présentée précédemment où la segmentation est appliquée sur l’image reconstruite. Ces méthodes se décomposent en plusieurs étapes qui demandent la maitrise de plusieurs techniques de traitement d’image telle que la segmentation, l’interpolation et qui consistent en : — l’extraction des parties du sinogramme fortement atténuées, — l’application de la segmentation pour obtenir le plus de données altérées, — la reconstruction d’une image d’objet métallique, — la projection de l’image d’objets métalliques en réduisant l’intensité des rayons, —La fusion des images corrigées.

Productions scientifiques :

Equipes

Divisions