Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Centre de Recherche
en Technologies Industrielles CRTI

crti

Equipe 23 : Inhibiteurs de corrosion

Membres d'équipe :

Maitre de Recherche Classe « A »
Attaché de Recherche
Attaché de Recherche
Attaché de Recherche

Projet de l'équipe :

Intitulé du projet : Etude des performances protectrices des inhibiteurs non toxiques contre la corrosion des matériaux métalliques dans des milieux aqueux agressif


Projet :
La corrosion est un problème industriel tragique, elle n’est pas seulement une source de gaspillage de matières premières, elle peut aussi entraîner des pertes économiques et humaines majeures et des tragédies écologiques irrémédiables. Ainsi la mise en œuvre de méthodes de protection est indispensable afin de préserver les structures fonctionnelles. En termes de protection, les inhibiteurs constituent un moyen pratique et économique pour lutter contre la corrosion. L’objectif de ce travail de recherche consiste à étudier les performances protectrices contre la corrosion des matériaux métalliques tels les alliages ferreux (les aciers, les fontes…) en milieu aqueux agressif, par des substances inhibitrices non toxiques.
La première partie de ce projet se focalise sur l’étude de comportement métallurgique et électrochimique des matériaux dans des milieux aqueux agressifs. En effet dans cette partie, on cherche une corrélation entre la microstructure de l’alliage et son comportement électrochimique (sa tenue à la corrosion), ainsi que l’influence de certains paramètres hydrodynamiques comme la température, l’agitation, la concentration de milieu corrosif sur la vitesse de la corrosion.
La deuxième partie, consiste à la recherche de nouvelle formulation d’inhibiteurs de corrosion, à savoir des substances chimiques (non toxiques) afin de réduire la vitesse de corrosion. L’étude du pouvoir inhibiteur de ces substances sera effectuée par différentes méthodes de mesure, à savoir les méthodes gravimétriques et électrochimiques à la fois stationnaires (courbes de polarisation potentiostatique,……..) et transitoire (mesures de l’impédance électrochimique), à ces techniques habituelles, des méthodes de caractérisation de surface, telle que la microscopie électronique à balayage (MEB) seront associées.


Productions scientifiques :

Projet

Equipes

Divisions