crti

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Centre de Recherche
en Technologies Industrielles CRTI

crti

Mot du directeur du CRTI

YAHI_Mostepha
Dr. YAHI Mostepha
Directeur général
m.yahi@crti.dz

Présentation du CRTI

Relevant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI), créé par le décret exécutif n° 15-109 du 3 mai 2015 modifiant le décret exécutif n° 92-280 du 6 juillet 1992 portant création du Centre de Recherche Scientifique et Technique en Soudage et Contrôle (CSC), est un Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique (EPST). LE CRTI, ex-CSC, compte un potentiel humain de 750 fonctionnaires dont 300 chercheurs permanents, 200 appartenant au personnel technique et 150 experts et ingénieurs relevant de la filiale CSC Expertise Spa. Par ailleurs, le centre dispose de plusieurs structures de recherche et de valorisation à travers le territoire national. Avant d’acquérir le statut d’EPST, le centre est passé par différentes phases d’évolution, en partant de la création du laboratoire de soudage et de contrôle non destructif (LSCND) en 1985 jusqu’à la création d’un centre de recherche de dimension nationale en 1992. Le CRTI, ex-CSC, a reçu pour mission générale de mettre en œuvre les programmes de recherche nécessaires au développement des technologies de soudage et de contrôle destructif et non destructif. Près de trente ans plus tard, cette mission conserve toute son actualité. Cependant, au fil des décennies, le contenu des missions du centre a évolué et s’est enrichi ce qui a nécessité la redéfinition des missions et le changement de la dénomination du centre. A ce titre, le centre est désormais dénommé Centre de Recherche en Technologies Industrielles (CRTI). Le CRTI est chargé notamment :
  • de réaliser les projets de recherche nécessaires au développement des technologies industrielles, notamment les techniques d’assemblage, le contrôle non destructif et la corrosion ;
  • d’organiser, développer et promouvoir l’assurance qualité et le contrôle qualité des installations industrielles ;
  • de développer et contribuer à la réalisation des recueils, normes et standards relatifs aux technologies d’assemblages, du contrôle non destructif des installations industrielles et de la corrosion des matériaux métalliques ;
  • de perfectionner, vérifier et utiliser les équipements de soudage, de contrôle non destructif, d’analyse et de mesure ;
  • de développer la recherche appliquée dans le domaine de la sidérurgie et métallurgie, telle que l’élaboration et la caractérisation des aciers et alliages spéciaux;
  • de maîtriser et de développer la mécatronique et la maintenance appliquée aux installations industrielles ;
  • de développer des programmes de recherche dans l’élaboration, la caractérisation et l’étude du comportement des matériaux non métalliques tels que les composites, les céramiques, etc. ;
  • de développer des programmes de recherche dans la technologie du traitement de surface des matériaux et leurs applications.
Actuellement, le CRTI, dont le siège central est situé à Chéraga, Alger, compte six divisions de recherche et dispose de :
  • l’Unité de Recherche en Sidérurgie Métallurgie (URASM) située dans l’enceinte du complexe sidérurgique Arcelor-Mittal d’El-Hadjar/Annaba, avec trois divisions de recherche;
  • l’Unité de Recherche en Technologie Industrielle (URTI) située sur le campus de l’Université Badji Mokhtar à Sidi Amar/Annaba, avec deux divisions de recherche;
  • l’Unité de Développement des Couches Minces et Applications située dans la zone industrielle de Sétif, avec deux divisions de recherche ;
  • la plate-forme technologique mécatronique située dans la zone industrielle de Bou Ismail/Wilaya de Tipaza ;
  • la filiale CSC-Expertise Spa située dans la zone industrielle de Bou Ismail/Wilaya de Tipaza.
A l’échelle africaine, le centre se distingue tout particulièrement dans le domaine du contrôle non destructif (CND) en occupant le rang de leader. S’agissant des résultats de la recherche, le centre a produit plusieurs brevets et de nombreuses publications et communications nationales et internationales. Les échanges, la coopération scientifique et technique et l’assistance technique à l’industrie nationale sont au cœur de notre politique générale et de notre stratégie de développement. Dans ce contexte, le CRTI a mis en place des conventions-cadres, des contrats de recherche et de prestation, d’une part, avec plusieurs institutions, établissement universitaires et structures de recherche et, d’autre part, avec des entreprises nationales stratégiques et les multinationales exerçant leurs activités dans le domaine de la technologie industrielle, notamment des hydrocarbures. Cette dynamique a permis la mobilité des chercheurs, la valorisation des résultats de la recherche scientifique et la prise en charge des problèmes du secteur socio-économique. A ce titre, le choix de nos projets de recherche résulte, en premier lieu, des besoins exprimés dans notre domaine d’intervention par l’industrie nationale. Dans ce même esprit de contribution au développement économique du pays, notre filiale CSC-Expertise Spa, accréditée selon la norme internationale ISO/CEI 17020 et disposant d’un potentiel scientifique et technique de 150 ingénieurs et experts hautement qualifiés, offre une assistance technique de qualité à l’industrie nationale en mettant à contribution son savoir faire technologique incontestable dans l’application des techniques maitrisées dans les divisions de recherche du centre. Par ailleurs, la direction générale du centre, consciente des enjeux technologiques et de compétitivité, s’est inscrite dans une démarche qualité de ses laboratoires. Les laboratoires d’essais mécaniques, d’analyses chimiques et d’étalonnage et de vérification CND accrédités selon la norme internationale ISO/CEI 17025, contribuent également de leur côté à l’assistance technique à l’industrie nationale. Véritable support des travaux de recherche, le centre se positionne de plus en plus comme un centre d’appui au développement de l’industrie nationale en travaillant sans relâche à la résolution des contraintes techniques liées au développement scientifique et technique. En outre, notre établissement reste constamment à l’écoute de ses partenaires nationaux et étrangers, de sorte à pouvoir identifier leurs besoins et mettre en œuvre tous les moyens matériels et humains nécessaires pour apporter des solutions efficaces aux problèmes posés dans son domaine de compétence.