Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Centre de Recherche
en Technologies Industrielles CRTI

crti

Division des structures et dispositifs


NEZZARI_Hassene

Directeur de division M. NEZZARI Hassene Maitre de Recherche Classe « B » h.nezzari@crti.dz


Missions :

Les principales missions de cette division sont les suivantes :
  • Contribuer activement à la production des connaissances scientifiques et au développement technologique dans le domaine des matériaux massifs et en couches minces ;
  • Collaborer avec des partenaires externes dans des activités systématiques s'appuyant sur les connaissances tirées de la recherche appliquée et de l'expérience pratique ;
  • Mise en place de dispositifs et de montages expérimentaux pour l'élaboration des couches minces ;
  • Synthèse et fonctionnalisation électrochimique de nouveaux matériaux en couches minces ;
  • Développement de dispositifs et matériaux pour l'électrochimie appliquée ;
  • Utilisation des techniques adaptées à la caractérisation élémentaire, physico-chimique et vibrationnelle (par ondes élastiques) des couches minces ;
  • Elaboration de films minces en composites ;
  • Maitriser les techniques de modélisation et de simulation des propriétés des matériaux en couches minces ;
  • Valorisation et dissémination des résultats obtenus.
Depuis quelques années, les procédés de fabrication et de manipulation des structures (électroniques, chimiques, etc.), des dispositifs et de systèmes matériels à base de matériaux en couches minces ont donné lieu à de nombreuses études et ont suscité une intense activité de recherche. Cette importance est due à la nature multidisciplinaire de ces activités et de la diversité des domaines d'applications envisageables grâce aux progrès technologiques et aux techniques considérables accomplis dans le domaine des sciences des matériaux à l'échelle microscopique, voire du nanomètre, et qui vont en parallèle avec les grandes avancées de l'outil numérique permettant la modélisation des phénomènes physico-chimiques mis en jeu. Ces dispositifs sont conçus souvent pour répondre à certaines exigences techniques imposées par les domaines d'application et concernent plus particulièrement l'électrochimie appliquée (capteurs électrochimiques, stockage et conversion électrochimique d'énergie, électrocatalyse, etc.), l'électronique, l'optique et la télécommunication.
Domaine de l'électrochimie analytique
Récemment, de nouveaux capteurs électrochimiques ont fait leur apparition et sont de plus en plus souvent utilisés grâce à leur simplicité de mise en œuvre, leur rapidité de réponse, leur nature qui préserve l’environnement et aussi grâce à la grande variété des propriétés que présentent les nouveaux matériaux d’électrodes.
La préparation de ces matériaux s’appuie essentiellement sur la fonctionnalisation des surfaces des électrodes, soit par la formation de films minces électroactifs tels que les métaux de transition et les platinoïdes, ou par l'insertion de particules catalytiques tels que les films polymères conducteurs contenant des substances électroactives qui ont la particularité d'induire une modification des propriétés de surface. Cette démarche, qui bien souvent tient un défi, a pour but de maitriser la structure de l'interface électrode/solution afin d'influencer l'efficacité du capteur et d'augmenter très significativement sa sélectivité vis-à-vis la réaction électrochimique.
preparation-d-un-capteur-electrochimique-et-mecanisme-de-detection
Films minces de polymères conducteurs
Les couches minces de polymères conducteurs constituent une vaste famille de matériaux pouvant être synthétisés et modifiés par voies électrochimiques simples et non couteuses. Ces films conducteurs sont utilisés sous forme de couches sensibles en électrocatalyse et en stockage électrochimique d'énergie en utilisant ,directement, certaines de leurs propriétés chimiques ou, indirectement, comme supports matriciels pour d'autres agents électroactifs.
Domaine de simulation et de modélisation
La réalisation de dispositifs, dont les propriétés sont très versatiles, nécessite souvent l'optimisation conjointe des propriétés physico-chimique et électronique.
Les spécialistes en modélisation ont développé des outils numériques de simulation utilisés aujourd'hui en sciences des matériaux, surface et interfaces. En effet, de nombreux travaux visent actuellement à comprendre ou à optimiser les propriétés optoélectroniques et mécano-tribologiques, en vue de construire ou d'améliorer les performances fonctionnelles des structures et des dispositifs en couches minces.
A-structure-cristalline-d-une-graphene-B-structure-de-bande-et-densite-d-etats-totale-(TDOS)-d-un-binaire
Domaine de l’électro-acoustique et de la microélectronique
De nombreuses applications technologiques sont basées sur la compréhension et l’interprétation des phénomènes acoustiques qui jouent un rôle important en terme de moyen de caractérisation et de contrôle d’une part, et comme un outil entrant dans la fabrication microélectronique et nano-technologique de l'autre part.
La maitrise de l’aspect technique et numérique régissant l’asservissement de l’acoustique et l’électromagnétique dans les domaines de télécommunication, de santé et de l’énergie, ainsi que le développement des matériaux en relation (Piézoélectriques, diélectriques, ferromagnétiques…..) représentent la clé d’achèvement des recherches avancées vers une technologie de haute gamme.
application-en-microelectronique-a-base-de-couches-minces
Domaine de caractérisation
La caractérisation des propriétés morphologiques, structurales, optiques et électriques des couches minces élaborées vise notamment à mieux comprendre leurs mécanismes de formation et de croissance sur le substrat, leurs structures et leurs activités, de permettre ainsi de tester leurs stabilités et d'étudier leurs performances en vue d'une application donnée.

Equipes

Divisions